Accueil » L’essentiel à savoir sur la sécurité des travaux de construction

L’essentiel à savoir sur la sécurité des travaux de construction

par Marie Dupon

Le nombre d’accidents du travail sur les chantiers de construction a été divisé par trois au cours de ces trente dernières années. Même si le constat est positif malgré l’augmentation des effectifs, il est important de rester vigilant en ce qui concerne les règles de sécurité sur les chantiers de construction. Voici ce qu’il faut savoir pour assurer une sécurité des travaux de construction.

Faire appel à des professionnels pour sécuriser les chantiers de construction

Pour garantir la sécurité d’un chantier de construction, il est toujours conseillé de faire appel à des professionnels. Il existe en effet de nombreuses sociétés spécialisées qui mettent en place des mesures permettant de se prémunir des risques liés à vos activités sur le chantier. Pour les travaux d’électricité par exemple, faire appel à un prestataire professionnel permet entre autres de faciliter les démarches liées à une ouverture compteur edf.

En effet, pour l’installation d’un compteur en électricité, faire appel à des professionnels permet de bénéficier de nombreux avantages. En plus de procéder aux installations dans le respect des normes de sécurité en vigueur, ce type de société apporte une plus-value réelle à la qualité de vos travaux.

D’un autre côté, ouvrir un contrat chez un prestataire professionnel ou une assurance permet de garantir le bon déroulement des travaux. En cas d’accident sur le chantier, c’est la compagnie d’assurances qui prendra en charge tout ou une partie des dommages subis. Il en est de même en cas de préjudice juridique lié aux travaux de construction ou au contrat de travail. Par ailleurs, pour trouver la meilleure offre du marché, vous pouvez recourir à un courtier en assurance construction ou utiliser un comparateur d’assurance en ligne.

Prendre en compte les risques de sécurité sur le chantier de construction

Outre le choix d’un fournisseur compétent pour la réalisation des travaux d’électricité, il est également nécessaire que l’entrepreneur puisse prendre en compte lui-même les risques liés aux travaux de construction. Un chantier de construction est un environnement qui représente par essence un risque pour la sécurité des travailleurs du BTP. En effet, les dangers liés aux travaux de construction sont aussi multiples qu’imprévisibles. Il est donc nécessaire que les travailleurs du BTP puissent avoir pleinement conscience des dangers liés à leur métier et connaître les différents moyens pour les prévenir.

Parmi les risques les plus dommageables, on peut noter les risques mécaniques qui sont généralement dus à l’utilisation des machines sur le chantier de construction. D’un autre côté, on peut également ajouter les risques physiques liés aux vibrations ou au bruit sur le chantier. Enfin, les risques biologiques, chimiques, mais aussi radiologiques ne sont pas non plus à négliger sur le chantier de construction. En cas de mauvaises conditions de travail, les risques psychosociaux doivent également être envisagés afin d’assurer la sécurité des travailleurs sur le chantier.

Par ailleurs, il est important de ne pas oublier les risques d’accident qui peuvent toucher les personnes non impliquées sur le chantier de construction. C’est la raison pour laquelle les règles de sécurité doivent être définies de façon à empêcher l’irruption des personnes étrangères sur le chantier de construction. In fine, rappelons qu’en cas de négligence sur un chantier de construction, l’entrepreneur du BTP peut risquer gros. Il est donc nécessaire de prendre des mesures de sécurité strictes afin d’éviter des sanctions.

Quelle est la législation en matière de sécurité sur un chantier de construction ?

Selon l’article L.4121-1 du Code du travail, la sécurité d’un chantier de construction est sous la responsabilité du chef d’entreprise. En effet, l’employeur doit prendre des mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la protection des travailleurs, que ce soit sur le plan physique ou mental. Ces mesures comprennent notamment :

  • Des actions d’information et de formation spécifiques aux risques liés à l’activité de l’entreprise;
  • Des actions de prévention des risques professionnels;
  • La mise en place d’une bonne organisation et des moyens adaptés.

Par ailleurs, l’entrepreneur doit également effectuer une vérification continue et ponctuelle des installations et des équipements en s’assurant de leur maintien aux normes de sécurité. Si l’entrepreneur décide de souscrire un contrat d’électricité par exemple, il doit veiller à ce que le fournisseur choisi respecte les normes de sécurité en vigueur sur un chantier de construction.

Facebook Comments

Articles connexes